Le chef national donne le coup d’envoi au FMF 2013

Posted · Add Comment

Shawn A-in-chut Atleo, chef national de l’Assemblée des Premières Nations, a inspiré les médecins de famille, les étudiants en médecine et les résidents lorsqu’il a donné le coup d’envoi au Forum en médecine familiale 2013 le 7 novembre dernier. Chef Atleo, un Chef héréditaire de la Première Nation d’Ahousaht, a décrit comment, en septembre, 75 000 personnes ont marché dans les rues de Vancouver lors de la première Marche de la réconciliation visant à renouer les relations entre les Premières Nations et le reste du Canada. Bernice King, la fille du leader des droits civils Martin Luther King, s’est adressée à la foule avant la marche. « Elle a dit ‘Nous aurions souhaité avoir une Commission de vérité et de réconciliation sur les enjeux liés au mouvement des droits civils, mais vous, au Canada, vous en avez une. Vous devez vous emparer de ce moment de changement social, de justice économique et de promotion de la santé pour les Premières Nations’ », a expliqué le chef Atleo.

« Nous vivons un moment important, dit-il lors d’une entrevue. Ce moment n’est pas caractérisé par une conférence ou un discours, par une semaine, un mois ou une année. C’est en réalité un moment de réflexion pour le pays, et pour les Premières Nations aussi, sur les relations que nous entretenons et en fait, un moment pour se laisser inspirer par nos ancêtres collectifs qui ont conclu un Traité au moment de la Proclamation. C’est une question de respect mutuel et de reconnaissance mutuelle que nous devons partager la terre et les ressources. Et qui dit bonne santé veut dire partage de la richesse et de la prospérité, car la richesse apporte souvent la bonne santé. Le Canada est l’un des [pays] les plus riches au monde et ses indicateurs de santé sont parmi les plus élevés. Pourtant, les Premières Nations se classent environ 65e sur l’indice de développement humain des Nations Unies. Il y a des défis à relever dans le monde et chez nous, mais nous serons à la hauteur! »

Le chef Atleo, récipiendaire du Prix de la Conférence de médecine familiale CMFC/Banque Scotia 2013, a fait l’éloge du Collège des médecins de famille du Canada et des médecins de famille canadiens qui travaillent avec les chefs des Premières Nations et les patients pour améliorer la santé des particuliers et des collectivités des Premières Nations.

« Le chef Atleo est un remarquable orateur, a déclaré la présidente du CMFC, Marie-Dominique Beaulieu. Son discours m’a amenée à constater, à titre de médecin de famille et de leader, que nous devons aider les médecins de famille à comprendre véritablement les besoins des patients des Premières Nations. … Il faut donc faire les choses correctement. »

« Le Collège doit travailler avec les Premières Nations pour apporter son aide et défendre cette cause, mais aussi pour former les médecins de famille », a ajouté Dre Beaulieu. Elle a laissé entendre qu’il est important d’expliquer à chaque médecin de famille l’histoire, les traumatismes et les problèmes des Premières Nations pendant leur formation.

Les participants du FMF 2013 ont ovationné le chef Atleo à la fin de ce discours motivant et passionné qui suscite la réflexion sur la santé des Autochtones et les déterminants sociaux de la santé au Canada.

par Barb Kermode-Scott